Comment garder vos combles frais en été et chauds en hiver ?

Rate this post

L’air chaud est naturellement plus léger que le froid, et monte généralement vers le haut dans les maisons. Il s’échappe ensuite par les combles, puis le toit s’il n’est pas arrêté par un isolant thermique. Ceci occasionne des dépenses énergétiques supplémentaires pour combler le déficit thermique. D’où la nécessité d’une bonne isolation de ses combles pour les garder frais en été et chauds en hiver.

Installez une isolation des combles pour garder la chaleur ou la fraîcheur

Pour conserver la fraîcheur pendant l’été et la chaleur durant l’hiver, l’une des meilleures solutions est l’isolation des combles. Pendant l’hiver, le froid glacial pénètre les maisons et impose un inconfort terrible. Voilà pourquoi en cette saison, il faut isoler les combles pour faire face aux déperditions de chaleur.

L’isolation des combles ne pose pas de problèmes esthétiques, car les isolants utilisés n’ont pas besoin de revêtements. Pour les combles assez solides, vous pourrez placer les isolants sur les combles en y étalant au préalable un pare-vapeur pour éviter la condensation. Bien placé, l’isolant en laine semi-rigide de 18 cm d’épaisseur offre un rendement thermique élevé.

Pour les combles moins robustes, optez pour les rouleaux ou les plaques d’isolants que vous placerez au fur et à mesure sur les solives. N’oubliez pas de placer le pare-vapeur avant d’y poser les isolants. La laine minérale disposée en vrac est aussi efficace. Pour les combles moins rigides, l’isolant doit avoir une épaisseur comprise entre 21 et 23 cm. Comme vous pouvez le voir en cliquant ici, d’autres isolants comme la ouate de cellulose ou la fibre de bois peuvent être utilisés.

Durant les périodes de forte chaleur, les isolants thermiques doivent être en mesure de ralentir l’entrée d’air chaud à l’intérieur et ainsi fournir une résistance thermique à la chaleur. Ceci vous permet d’améliorer votre confort intérieur. L’isolation des combles favorise la conservation de l’air frais pendant une longue durée, notamment au cours de la journée. Comme isolant thermique adapté, vous pouvez choisir la laine végétale, le liège ou la ouate de cellulose.

Scellez toutes les fissures ou ouvertures autour des portes et fenêtres

En dehors des combles et de la charpente, les voies d’accès de l’air à l’intérieur de votre logement sont les portes et les fenêtres. Ces orifices présentent parfois des fissures et des failles par lesquelles l’air extérieur pénètre l’intérieur. Il faut donc songer à les sceller.

Avant de faire réparer les fissures sous vos fenêtres, cherchez d’abord son origine et ses caractéristiques afin de vous assurer qu’elles ne réapparaîtront pas. Vous pourriez par exemple découvrir une fissure dans un coin de fenêtre. Généralement, elle apparaîtra dans la partie supérieure et dans 50 % des cas, il s’y formera une autre dans la partie inférieure.

Pour les sceller, vous pouvez utiliser le polyuréthane flexible. À défaut, vous pouvez aussi installer une membrane d’imperméabilisation (membrane imperméable de type élastomère). Nous vous rappelons que ces différents produits doivent être maniés avec précaution. Il est donc préférable de faire appel à un expert du domaine afin de garantir la propreté et l’efficacité du travail.

Utilisez des rideaux thermiques à des endroits stratégiques

Même si le rideau isolant thermique n’est pas la priorité dans vos procédures de rénovation énergétique, il peut toutefois vous aider à réaliser des économies d’énergie. En effet, il s’agit d’un rideau opaque et épais dont l’objectif est de protéger votre intérieur de la hausse ou de la baisse de la température extérieure. Il trouve sa place dans différentes pièces, seul ou en complément de voilages. Le rideau isolant thermique a un principe de fonctionnement assez simple.

Le rideau est généralement opaque et occultant, ce qui est très pratique en été, car la lumière n’entre donc pas dans la pièce. Si cela paraît relativement intuitif qu’un rideau nous préserve de la lumière et de la chaleur en période d’été, cela l’est un peu moins pour l’isolation contre le froid. En hiver, le rideau occultant thermique permet aussi de maintenir une bonne température dans votre chambre, parce qu’il bloque les entrées et sorties d’air.

Demande de devis gratuit

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit − 3 =

JavaScript est actuellement désactivé. Afin de pouvoir poster un commentaire, s'il vous plaît contrôlez que les Cookies et JavaScript sont activés puis rechargez la page. Cliquez ici pour savoir comment activer JavaScript dans votre navigateur.