Comment obtenir un prêt immobilier pour l’achat de votre logement ?

Rate this post

Économiser ses propres fonds pour réaliser un projet d’achat de maison est un processus qui peut durer plusieurs années. Certaines personnes, souvent pressées d’avoir leur propre demeure, décident de souscrire un prêt immobilier. C’est une méthode rapide qui consiste à emprunter une somme d’argent importante chez les organisations financières telles que les banques pour réaliser son projet immobilier. Ceci est remboursable sur une longue durée. Cependant, cette technique n’est pas toujours aussi aisée qu’on le pense. Nous vous proposons cet article pour vous montrer comment y parvenir.

Où obtenir un prêt immobilier pour l’achat de votre logement ?

Après avoir examiné de long en large le projet d’achat de votre appartement ou de votre maison, vous vous demandez dans quelle banque vous irez pour bénéficier de votre prêt. Vous pouvez le faire entre autres :

  • Chez votre banquier : si vous avez un compte dans une banque, il est préférable que vous vous tourniez vers elle, car cette dernière a une vue sur votre solde ainsi que sur vos transactions. Dans ce cas, la négociation du taux immobilier vous revient.
  • Dans une autre banque : vous avez la possibilité d’opter pour d’autres établissements. Cela vous permet de sortir de votre zone de confort et de découvrir les banques les plus intéressantes.
  • Avec l’aide d’un intermédiaire habilité : si aucune des options précédentes ne vous convient, vous pouvez avoir recours à des professionnels en courtage immobilier à travers la visite de ce site https://www.place-1900.fr par exemple.

Comment bien négocier son prêt immobilier ?

Un prêt immobilier ne s’arrête pas uniquement à trouver la banque ayant le taux d’intérêt le plus bas. Il faut chercher à avoir certaines réductions sur les frais collatéraux ou à être dispensé de certaines charges. Au préalable, vous devez avoir une idée du pourcentage du taux d’intérêt et posséder quelques connaissances du marché immobilier.

Une bonne négociation passe toujours par des arguments convaincants pour que la banque ne puisse pas refuser votre demande. À cet effet, il vous faudra :

  • avoir un apport personnel élevé,
  • des revenus conséquents,
  • avoir un faible taux d’endettement,
  • souscrire des mutuelles et des épargnes.

Par ailleurs, si vous voulez acheter un bien ancien, rallonger votre prêt immobilier pour financer les travaux est une option envisageable. Généralement, avec un courtier immobilier, la négociation du prêt immobilier pour l’achat de votre logement vous sera beaucoup plus facile.

Quel est le rôle d’un courtier immobilier ?

Le courtier immobilier est une tierce personne entre une banque et un particulier qui désire contracter un prêt immobilier pour l’achat de son logement. Son rôle est de guider son client dans la quête du crédit jusqu’à son obtention.

Comparaison des offres que proposent les sociétés bancaires

Il incombe au courtier de rechercher la meilleure banque à son client. Pour cela, il se charge de la comparaison des offres en tenant compte de la situation financière de celui-ci. Ce n’est pas tout. Ce dernier doit également rechercher des assurances crédits ou des solutions comme le Prêt à Taux Zéro, les subventions, pouvant alléger les charges à l’acquéreur.

Négociation des prix

Même si le courtier a déjà choisi l’institution financière la mieux-disante, il faut qu’il procède aussi à des négociations. Cela lui permettra d’obtenir de meilleures conditions de souscription à son client.

Préparation du dossier du prêt

Après le choix de la banque ainsi que des autres aides, l’intermédiaire immobilier va assister l’acquéreur dans le rassemblement des papiers pour constituer un dossier. Il fera en sorte que le dossier déposé ne traîne pas dans le circuit administratif.

L’intervention d’un courtier immobilier permet à l’emprunteur de vite avoir gain de cause auprès de la banque choisie.

Quelles sont les conditions pour obtenir son prêt ?

Que vous passiez par un courtier en crédit immobilier ou directement par un opérateur bancaire, sachez que votre prêt sera validé sous ces conditions :

L’assise financière

Aucune personne n’accepte de prêter son argent, si en retour elle n’a pas une garantie que son débiteur pourra solder. Il en est de même pour les banques. Alors la première condition que cette dernière impose avant tout emprunt est la jouissance d’une bonne stabilité financière.

Ceci veut tout simplement dire que l’intéressé doit avoir une activité professionnelle stable lui générant des revenus fixes. Pour le prouver, il doit fournir des documents ayant rapport à ses ressources financières, à ses dépenses, etc. Grâce à ces papiers, l’établissement bancaire calcule le taux d’endettement afin de déterminer avec exactitude le montant qu’il serait capable de rembourser.

L’apport personnel

La seconde condition à laquelle personne ne pourra échapper est l’apport personnel. Il s’agit de la somme d’argent amenée à la table. En effet, tout individu qui désire faire un prêt immobilier ne peut pas se présenter dans une banque les poches vides. Pour cela, il doit donner une participation de 10 % de la somme à contracter. Si l’acquéreur le souhaite, il peut dépasser ce pourcentage. Dans ce cas, il lui sera très facile de négocier le taux d’intérêt.

Les épargnes

Une dernière condition qui n’est pas obligatoire, mais qui est vivement recommandée est l’épargne. Les personnes possédant un compte d’épargne sont dignes de confiance et leur demande est rapidement acceptée.

Outre la cotisation d’épargne, l’intéressé peut présenter ses assurances (assurance vie, assurance de prêt, etc.).

Tous ces documents lui donnent un bon profil et prouvent qu’il a les capacités d’emprunter.

Comment rembourser son prêt ?

Nous sommes à la partie cruciale dans le processus d’emprunt. Il s’agit du remboursement. Cette étape est parfois difficile pour ceux qui n’arrivent pas à s’acquitter de leur dette, malgré le fait qu’ils aient rempli les conditions imposées. Très souvent, les banques proposent des solutions très faciles pour les aider. Il s’agit de la mensualité.

Cette méthode consiste à payer la dette en annuité constante à une date précise de chaque mois. La date est choisie soit par la banque et l’emprunteur, soit à la date où les sous ont été remis à l’acquéreur.

L’échéance du prêt est définie à partir de la somme empruntée, du taux d’intérêt et de la capacité de remboursement.

 

Demande de devis gratuit

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − 2 =

JavaScript est actuellement désactivé. Afin de pouvoir poster un commentaire, s'il vous plaît contrôlez que les Cookies et JavaScript sont activés puis rechargez la page. Cliquez ici pour savoir comment activer JavaScript dans votre navigateur.