Est-il judicieux d’investir dans l’immobilier maintenant ?

Investir dans l'immobilier
Rate this post
Share Button

Que ce soit pour augmenter son patrimoine familial ou réaliser un placement fructueux, le secteur de l’immobilier reste le plus intéressant pour réaliser une acquisition. Il faut dire que ce dernier présente peu de risques et reste pourtant accessible à la majorité des Français.
Cependant, les fluctuations de ce dernier amène les acheteurs à s’interroger sur la bonne période pour réaliser leur investissement. Qu’en est-il de ce dernier trimestre de l’année 2018 ? Plus de la moitié des personnes interrogées par MeilleursAgents pensent que c’est pile le moment pour acquérir un bien immobilier. Zoom sur le marché immobilier et les différents aspects d’un achat pour cette fin d’année.

L’immobilier, un marché qui stagne

Depuis plus d’une vingtaine d’années, le secteur de l’immobilier se trouve dans un cycle dit « positif ». S’il n’y a pas eu de crise à proprement parler, les professionnels ont détecté une certaine stabilité au niveau des acquisitions. L’absence de risque ainsi que la possibilité de réaliser de véritables bénéfices permet de le considérer comme l’un des secteurs les plus intéressants pour investir.
Pourquoi une telle stabilité alors que le secteur offre autant d’avantages ? Plusieurs professionnels de l’immobilier ont mené l’enquête de sorte à déterminer les causes de cette stagnation. Selon ces derniers, les paramètres suivants sont les principales causes de l’état actuel du marché.

La hausse des prix de l’immobilier

Comme l’indique MeilleursAgents, la hausse des prix est estimée à +0,09% sur le plan national. Cette augmentation diffère en fonction des villes mais Paris détient le taux maximum avec plus de 3%. En effet, certaines localisations enregistrent une hausse de 2%. Etant donné cette hausse de prix, le pouvoir d’achat des Français est en baisse. On constate par exemple que dans une même ville, l’acheteur d’un bien de 75m² au début de l’année ne peut actuellement pas s’offrir une superficie de 70m². Comparé aux dernières années, la capacité d’acquisition des Français reste toutefois relativement élevée.

Des aides pour augmenter le pouvoir d’achat des investisseurs

Si les prix sont en hausse comment le marché peut-il rester stable ? Les taux de crédits en baisse ainsi que la facilité d’accès aux aides à l’acquisition équilibrent la balance. Comme l’indique le comparateur detective-banque.fr, les banques proposent des offres de crédit immobilier plus avantageuses comparées aux dernières années. D’autant que les conditions d’obtention d’un PTZ sont plus intéressantes. Plusieurs dispositifs telles que « Pinel » permettent également de faciliter l’acquisition des primo-accédants ou des grands investisseurs.

Qui peut tirer avantage de l’état du marché de l’immobilier actuel ?

Au vu des éléments mentionnés plus haut, seuls quelques-uns des investisseurs pourront tirer profit de leur acquisition. Grâce aux taux bas, les primo-accédants sont les plus avantagés. En effet, le marché actuel est propice à l’achat comparé aux dernières années et aux prévisions sur les périodes à venir. En ce qui concerne les grands investisseurs, tout dépend de la localisation du bien immobilier. La variation des prix permet à certains de faire des bénéfices tandis que d’autres ne pourront pas faire autant de profit. Bien sûr, le côté attractif des lieux est un avantage à ne pas négliger.

Quelques précautions pour ceux qui souhaitent investir maintenant

Bien que la situation actuelle du marché soit intéressante, il est préférable de faire une étude de cette dernière avant de se lancer dans une acquisition. L’investisseur pourra alors s’assurer des avantages de son achat. Dans un second temps, l’investisseur se doit de faire attention s’il envisage une revente d’ici quelques années. Les frais qui peuvent en découler sont sources de pertes comparés aux bénéfices réalisés sur le long terme. De même, les paramètres fiscaux de l’acquisition ne doivent pas être négligés.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 + 5 =