Share Button

 

Demande de devis gratuit

L’artisanat alésien

Les statistiques des artisans du Gard présentent en 2010 une proportion de 23,15% des professionnels du bassin d’emploi à Alès par rapport à l’ensemble des artisans du Gard. La ville d’Alès et ses environs comporte donc près d’un quart des artisans du département. Les bassins d’emploi de Nîmes et d’Alès rassemblent à eux seuls les trois quart des entreprises d’artisanat du Gard. A l’échelle de la communauté d’Agglomération du Grand Alès, le nombre de professionnels a connu une progression de + 8,73% entre 2006 et 2010, comme la quasi totalité des EPCI (Établissements Publics de Coopération Intercommunale) du Gard les plus importantes en nombre d’entreprises. Source : statistiques des artisans du Gard en 2010 (.pdf)

Les artisans sur AlèsFort Vauban à Alès

Le nombre d’entreprises artisanales dans le bassin d’emploi d’Alès a augmenté de 1,80% entre 2009 et 2010 et de 8,70% sur toute la période 2006 – 2010. L’évolution est donc bien moindre que sur le bassin d’emploi de Nîmes (12,92% de  2006 à 2010) et de Bagnols sur Cèze (8,83%), même entre 2009 et 2010. Les artisans à Alès représentaient 3675 entreprises en 2010. Si on s’intéresse exclusivement aux artisans de la ville même d’Alès, on voit une progression de 10,55% entre 2006 et 2010, c’est à dire une augmentation bien plus significative qu’à l’échelle de l’agglomération alésienne ou de son secteur. Alès réunissait 964 entreprises d’artisanat en 2010.

 

Maçon et entreprise de maçonnerie à Alès

L’annuaire vous propose la liste des maçons et des entreprises de maçonnerie sur Alès pour que vous puissiez choisir, sur des bases concrètes, le maçon à Alès et entreprise de maçonnerie qui pourra répondre avec professionnalisme à votre projet de construction ou de rénovation.

 

Temple à AlèsUn bon taux de survie

Alès et son secteur présente l’un des meilleurs taux de survie de l’artisanat du département. Quand le secteur de Nîmes présente un taux de pérennité de 53,31%, la bassin d’emploi d’Alès atteint les 56,13%. Cet écart s’explique sans doute par les différences de conditions concurrentielles entre les deux agglomérations. Alès, avec un nombre d’entreprises moins élevé, préserve plus facilement l’ensemble de ses artisans.

 

Mine témoin à Alès

Une agglomération de la fabrication et de l’alimentation

Alès et son bassin d’emploi offre, derrière l’agglomération de Nîmes, la proportion d’artisans la plus importante du département dans chaque secteur d’activité. C’est dans les domaines de la fabrication (24,8%) et de l’alimentation (24,7%) que l’agglomération d’Alès réunit le plus d’artisan Gardois. Si, en proportion, seulement 22,4% des maçons du département exercent dans la zone d’Alès, le bâtiment est le secteur d’activité qui possède le plus d’entreprises de bâtiment à Alès et son agglomération : elles étaient au nombre de 1683 en 2010.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 − 5 =