Share Button

La population gardoise

Le département du Gard comptait 726 285 habitants en 2010 d’après l’INSEE et une population municipale de 709 700. Depuis 1999, le Gard enregistre chaque année une augmentation de 8000 habitants, ce qui correspond à une progression annuelle de 1,2%. On est très proche de l’évolution démographique du Languedoc-Roussillon (+1,3 en 2010). Ces 8000 nouveaux gardois proviendrait en grande partie des flux migratoires, de l’ordre de 6000 par an. Le solde naturel contribue à l’augmentation de la population du Gard grâce au nombre important de naissances qui dépasse largement le nombre de décès (+2000). Source : recensement de l’INSEE en 2010

Le Gard : horizon 2040 Décomposition du taux de croissance

Démographie du Gard

L’Insee prévoit une population gardoise entre 838 000 et 945 000 à l’horizon 2040 ce qui équivaudrait jusque là à une augmentation entre 0,8% et 1% par an.  La population du département serait aux alentours de 891 000 personnes si la courbe de la fécondité, de migration et d’espérance de vie garde la même progression.  Le schéma ci-dessus met en évidence les deux scénarios envisagés par l’INSEE, la population haute et la population basse, pour définir une « fourchette » de population la plus plausible. A partir des années 2020, la supériorité numéraire des naissances par rapport aux décès sera moins importante. En effet,  la croissance démographique du Gard passera de 1% entre 1990 et 2007 à +0,6% entre 2030 et 2040. C’est le vieillissement de la population gardoise qui engendra une forte progression des décès (6300 en 2007 et 9500 en 2040). Et les flux migratoires des jeunes ne pourront compenser ce tassement de la démographie du Gard puisque ces populations auraient tendance à quitter le département à l’horizon 2040 plutôt que de venir s’y installer. Enfin, d’après l’INSEE, les migrations vers le département diminuerait pour passer de + 5000 habitants entre 1990 et 2007 à + 4400 habitants dans les années 2030 et 2040.

Démographie de Nîmes

La démographie de Nîmes met en évidence une population de 142 205 habitants en 2010. L’arrondissement nîmoise comptait 524 899 personnes.

Démographie à Alès

Si l’arrondissement alésienne représente 149 337 habitants en 2010, la démographie à Alès précisément enregistre 41 205 habitants.

Démographie de Bagnols sur Cèze

La démographie de Bagnols sur Cèze montre qu’en 2010, elle reste la troisième ville du Gard avec une population de 18 245 habitants.

Démographie de Le Vigan

La démographie de Le Vigan recense un nombres d’habitants de 3 942 en 2010 et un arrondissement Viganais de 35 464 personnes.

 

Gastronomie du Gard
Histoire du Gard
Géographie du Gard
Tourisme du Gard

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × cinq =