Share Button

 

Demande de devis gratuit

Les matières de construction

Le matériau choisi par le maçon est un élément essentiel des techniques du maçon à Nîmes car de ce choix dépend la solidité de l’élément du bâtiment, le respect du cahier des charges et le bon déroulement du projet de construction. La plupart des matériaux de maçonnerie sont destinés soit à un assemblage (par exemple pour construire un mur), soit à un mélange où tous les éléments sont dissous (un ciment pour colmater les parties d’un mur entre elles).
Chaque technique de maçonnerie nécessite un certain type de matériaux. Et inversement, chaque matière exige un traitement précis et rigoureux pour profiter de tout son potentiel en terme de solidité, de durabilité et de maniabilité.

 

Les matériaux de maçon à Nîmes et dans le Gard

Il existe deux formes de matériau de maçonnerie :
– Les matières de source minérale : la pierre, le parpaing de béton, le ciment, la brique, l’argile, le gravier, le sable, le calcaire…
– Les matières de source végétale : bois, torchis, paille, tourbe…

 

Les matériaux minéraux du maçon

Les matériaux de maçonnerie (brique, la pierre, le bois, les métaux, le sable…) sont soit les composantes d’un mélange de matière pour créer par exemple un mortier, soit un élément proprement dit de la structure du bâtiment. Le parpaing de béton est plein pour les murs porteurs et creux pour les murs qui doivent garantir une bonne isolation.

 

Les matériaux végétaux du maçon

Les matériaux végétaux renvoient surtout à des procédés de maçonnerie plutôt anciens, aujourd’hui révolus : il s’agissait de la tourbe, le torchis, la paille… Toutefois, il reste le bois qui est une matière encore utilisée très fréquemment en maçonnerie, notamment pour l’élaboration de linteaux ou  la construction d’un bâtiment entièrement en bois (par exemple, un chalet).

 

Les mélanges de matériaux

C’est en mélangeant certaines de ces matières que l’on obtient d’autres matériaux indispensables pour le travail du maçon :
– La chaux hydraulique : cuisson d’un agrégat d’argile et de calcaire.
– Le ciment de chaux constitué de chaux, sable et eau (ou de chaux, terre et eau)
– Le mortier bâtard composé de chaux, de ciment, de sable et d’eau.
– Le mortier de Ciment : ciment, sable et eau
– Le plâtre : poudre très fine de ciment. En le mélangeant à de l’eau, il devient une pâte souple qui durcit après un certain temps.
– Le béton de ciment: ciment, sable, eau et gravier.
– Il existe aussi d’autres types de béton :
– Le béton de chaux dans lequel on remplace par le ciment par la chaux
– Le béton de chanvre qui n’admet pas de graviers mais de la chaux et du de chanvre à la place du ciment

 

Les méthodes du maçon à Nîmes

Les outils du maçon à Nîmes

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq − deux =