couvreur à Nimes, Ales (Gard)Les méthodes du couvreur

Pour mieux saisir le travail d’un couvreur à Nimes, Alès ou ailleurs, nous allons nous intéresser dans cet article aux techniques du couvreur. Nous nous verrons donc de quelle manière les couvreurs vont traiter votre toiture existante ou installer votre nouvelle toiture.
Nous évoquerons donc les méthodes appliquées par ces artisans dans l’installation, la préparation ou la rénovation de la couverture, mais aussi leur outillage. Une partie de cet article sera consacrée à la préparation du support qui devra accueillir la couverture pour garantir son étanchéité, sa solidité et sa résistance.

Les techniques du couvreur à Nimes, Alès et Ailleurs

Cet article sera l’occasion d’aborder ces différents points :

  • Le support à recouvrir
  • Les outils du couvreur
  • Les techniques de pose et de remplacement de la couverture
  • Les méthodes de réparation

 

Le support à recouvrir

Un support est nécessaire pour pouvoir installer votre toiture dans les règles de l’Art. Mais les spécificités de ce support vont dépendre du matériau que vous avez choisi pour votre couverture. Vous avez le choix entre les liteaux et les voliges. Si vous optez pour le shingle, vous devrez passer par un support avec des voliges. Dans tous les autres cas, vous aurez le choix entre les deux types de supports : les liteaux son une option satisfaisante dans la grande majorité des cas. A moins que votre toiture soient exposés à des vents fréquents et intenses, auquel cas vous devrez installer un support avec ds voliges. Sachez par exemple que les ardoises seront toujours agrafés sur des liteaux alors qu’elles seront clouées à des voliges.

La pose de la couverture

Avant de poser la couverture, il est essentiel de calculer la pente du toit à couvrir. Cela dépend de quatre paramètres : le matériau à installer (tuile plate, mécanique ou canal, shingle, ardoise), le nombre de versants, la largeur de la toiture et la largeur du mur triangulaire du bâtiment délimitée par deux pentes de la toiture et que l’on appelle le pignon.

Les outils du couvreur

Le couvreur utilise un outillage de base nécessaire pour tous les types de chantiers, quelque soit le type de couverture à installer, réparer ou rénover : le marteau de charpentier, le tire-clou, l’enclume de couvreur, l’équerre et fausse équerre, le cordeau, la scie et la guillotine à coupe rapide (pour les liteaux). Pour travailler l’ardoise, le couvreur aura besoin d’une pince à ardoise et d’une poinçonneuse. Pour travailler le zinc, le couvreur sera amené à utiliser un traceur à zinc, une griffe à zinc et grattoirs divers, une plieuse à zinc, une pince à sertir et une tenaille à tuile. Enfin, pour sa sécurité, le couvreur devra expressément être équipé d’une échelle de toit, d’un échafaudage nommé console de couvreur, d’un plancher plaque et d’un stabilisateur d’échelle.

 

Quel type de couverture choisir pour votre toiture ?

Les commentaires sont fermés.