Share Button

 

Demande de devis gratuit

Différentes systèmes de PAC

Pour répondre à la question, « une pompe à chaleur, c’est quoi ? », nous devons détailler les différents type de pompes à chaleur et d’en préciser les avantages et les inconvénients.
Outre ces catégories, rappelons que ce dispositif peut être à gaz,
à effet Peltier, à compression de gaz, thermoacoustique et thermomagnétique.

fonctionnement pompe chaleur airLes trois types de pompe à chaleur

Comme nous l’avons précédemment, cet appareil va prélever de la chaleur dans ce que l’on appelle une source froide pour l’injecter dans une source. Les trois catégories de pompes à chaleur que nous allons vous présenter diffèrent par la nature du milieu où elles vont pomper cette chaleur : cette source froide peut être un milieu aquatique, le sol ou tout simplement l’atmosphère.

pompe a chaleur air airPompe à chaleur air air

Dans ce cas de figure, la chaleur de l’air à l’extérieur du bâtiment est prélevée pour être transférée à l’intérieur de celui-ci. Certains modèles de ce type son réversibles, ou plus exactement inversibles : cela signifie que vous pouvez éjecter la chaleur de votre intérieur vers l’extérieur de l’habitation. L’appareil tient alors lieu de climatiseur. Cependant, vos appareils de diffusion doivent adaptés car les planchers chauffant ne donneront pas un bon rendement et les radiateurs sont impropres à ce fonctionnement. Il faudra les remplacer par des ventilo-convecteurs plus onéreux et posant notamment des problèmes d’alimentation et de sons désagréables.

pompe a chaleur air eau

Pompe à chaleur air eau

Le procédé de la pompe a chaleur air eau consiste à pomper la chaleur dans un grand volume d’eau : la source froide peut alors être une nappe phréatique, un cors d’eau, une rivière, un étang, un lac ou la mer. On peut qualifier ce dispositif pompe à chaleur par les termes « aquathermique » ou « marine. » On pourrait citer plusieurs exemples de pompe à chaleur air eau : une installation au port Hercule à Monaco permet de produire 4,8 mégawatts et de chauffer 400 000 mètres carrés.

pompe a chaleur sol geothermiquePompe à chaleur géothermique

Dans le cas d’une pompe à chaleur géothermique, la chaleur est puisée dans le sol. Soit, les capteurs sont placés verticalement à un profondeur de 30 à 80 mètres. Soit, pour un coût moins élevé, les capteurs sont installés horizontalement, de 60 à 120 cm sous la surface de la terre, mais vous ne pourrez pas planter d’arbres dan cette zone, seulement des arbustes. Ce type de pompes à chaleur n’est pas indiqué sur les terrains en pente et la charge en fluide frigorigène peut être conséquente. Les points forts de cette catégorie : pas besoin de pompe de circulation. A la différence des pompes à chaleur directes, celle-ci ne pose aucun souci de purge. Enfin, il est possible de raccourcir l’échangeur parce que les transferts thermiques entre le sol et le fluide frigorigène est plus importants.

Une pompe à chaleur, comment ça fonctionne ?
Composition d’une pompe à chaleur

 

Les commentaires sont fermés.